La retraite est une étape importante dans la vie d’une personne. Compte tenu de la situation économique actuelle et du nombre grandissant de retraités qui font face à la précarité, le PER (Plan Epargne Retraite) est un bon moyen de vous constituer un complément de revenus pour vos vieux jours. Mais aussi de bénéficier d’avantages fiscaux. D’ailleurs, ce type de placement attire de plus en plus de Français. Que vous veniez d’entrer dans le monde du travail ou que vous ayez déjà bien entamé votre carrière professionnelle, c’est toujours le bon moment d’y penser. Car la retraite, ça se prépare ! Voici 5 bonnes raisons d’ouvrir un PER dès maintenant. 

Raison n°1 : préparer votre retraite en toute sérénité

Bien que les pensions de retraites de base aient été revalorisées deux fois en 2022, une première fois le 1er janvier (+1,1%) et une seconde fois en juillet 2022 (+4%), elles augmentent moins vite que l’inflation. Ce qui fait que vous perdez mécaniquement en pouvoir d’achat. Au moment de la retraite, vous aurez peut-être envie de voyager, de contribuer financièrement aux projets de vos enfants et de vos petits-enfants. Mais vous n’aurez pas les mêmes revenus en étant retraité qu’en étant salarié. D’où l’intérêt de mettre de l’argent de côté dès que vous le pouvez et de souscrire à un PER. Cela vous permettra de vous constituer un capital qui vous aidera à vivre plus confortablement le moment venu et surtout de profiter pleinement de votre retraite.

En sachant que le système des retraites que nous connaissons aujourd’hui fonctionne par répartition et que le Conseil d’Orientation des retraites (COR) a déjà sonné la sonnette d’alarme concernant sa détérioration dans les années à venir, il vaut mieux anticiper et mettre de l’argent de côté.

Ainsi, pour vous assurer une retraite plus sereine, il est évident que vous allez devoir vous constituer une épargne et le Plan d’Epargne Retraite va pouvoir vous y aider. Grâce à ce produit financier, vous allez développer votre patrimoine petit à petit. En effectuant des versements de manière régulière avec des montants raisonnables dès votre entrée dans la vie active, vous aurez une jolie somme d’argent à disposition à la fin de voter carrière, avec un effort à peine perceptible.

Exemple vous avez 35 ans et décidez de verser 300€ par mois, pendant une durée de 30 ans, soit jusqu’à vos 65 ans. Pour rappel, les versements sont sans frais chez Moniwan. Au bout de 30 ans, vous aurez versé un capital de 108 000€. Si par exemple, le rendement est de 3%*, votre plan sera potentiellement valorisé à environ 175 000€, soit une plus-value de 67 000€.


*Hypothèse de rendement qui peut être plus bas ou plus haut en fonction de l'allocation :

 
Scénario défavorable
(rendement en baisse de 20%)
Scénario neutre (3%) Scénario favorable
(rendement en hausse de 10%)

158 000€

175 000€

184 000€
50 000€ de plus-value
 
67 000€ de plus-value
 
76 000€ de plus-value
 

 

Raison n°2 : payer moins d’impôts

En plus de vous permettre d’épargner de l’argent, les versements sur un PER individuel vous permettent de réduire vos impôts. En effet, vous pouvez diminuer vos revenus imposables et ainsi générer une économie d’impôt qui sera proportionnelle à votre tranche marginale d’imposition (TMI). Ainsi, la souscription d’un PER peut être indiquée lorsque vos revenus sont importants (si vous faites partie de la tranche imposable à 30% et plus). Quoiqu’il en soit, la déduction d’impôts va de 4 114€ à plus ou moins 32 000€ maximum. De plus, tant que votre capital est bloqué, vos gains ne sont pas fiscalisés.

L’avantage principal du PER est donc de payer moins d’impôts et de capitaliser pour votre retraite. Sachez que cette réduction reste optionnelle. Vous pouvez choisir de bénéficier ou non de la déduction de ces versements sur vos impôts. Ce qui dans un cas comme dans l’autre, aura des conséquences fiscales au moment de votre retraite. Il faut donc dès le départ choisir la meilleure option en fonction de votre situation.

Il faut toutefois noter que cet avantage fiscal est en quelque sorte contrebalancé au moment du déblocage du PER. Le capital débloqué est soumis au barème de l’impôt sur le revenu tandis que les intérêts sont taxés au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%.

Autre point à savoir : les travailleurs non-salariés (indépendants, entrepreneurs…) disposent d’un plafond de déduction d’impôts potentiellement supérieur qui peut aller jusqu’à 76 101€ maximum.

Si nous reprenons notre exemple : vous avez 35 ans et décidez de verser 300 € par mois pendant une durée de 30 ans, soit jusqu’à vos 65 ans. Chaque année vous aurez versé 3 600€ qui pourront être déductible de vos revenus. En étant soumis à la tranche marginale d’imposition de 30%, vous aurez donc une réduction d’impôt de 1 080€ par an.

Les avantages fiscaux dépendent bien entendu de votre situation personnelle.


Raison n°3 : faire travailler votre épargne retraite

La plupart des PER individuels fonctionnent comme les contrats d’assurance vie. Même si les deux types de placement sont très différents au niveau de la fiscalité et des conditions de rachat, ils vous permettent de placer votre argent de façon similaire. En effet, les deux contrats intègrent un fonds en euros sécurisé (le capital est garanti) et une ou des Unités de Compte (UC) potentiellement plus rémunératrices, car composées d’actions et/ou de parts dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), des organismes de placement collectif en immobilier (OPCI) ou des sociétés civiles immobilières (SCI).

Gardez toujours en tête que si les UC vous permettent d’aller chercher des rendements potentiellement plus intéressants, cela n’est pas sans risques, puisque l'investissement sur les supports en UC comporte un risque de perte en capital. La valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse, dépendante de l'évolution des marchés financiers. L'assureur s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas.

Etant investi sur des supports identiques à celui de l’assurance vie, le PER délivre des performances quasi-équivalentes, mais une rentabilité plus intéressante du fait de l’absence de prélèvements sociaux en cours de constitution de l’épargne.

 

Le PER vous permet d’utiliser toute une palette de placements financiers pour optimiser votre argent. Pour se faire, vous pouvez utiliser différents mécanismes :

  • PER en gestion libre : vous pouvez investir librement en fonds en euros à capital garanti ou en Unités de Compte.
  • PER en gestion à horizon : vous déterminez votre prise de risque en fonction de votre âge. Plus vous êtes proche de la retraite, moins les risques pris seront importants.
  • Le PER en gestion pilotée : vous déléguez complètement la gestion de votre capital à une société de gestion spécialisée.

À vous de voir quelles solutions vous correspond le mieux en fonction de votre âge mais aussi de votre tolérance à la prise de risques.

Raison n°4 : disposer librement de votre épargne retraite

Le PER fait de plus en plus d’adeptes et pour cause, il permet de disposer librement de votre épargne retraite. En effet, il vous offre une grande liberté d’action et vous pouvez débloquer votre capital de plusieurs façons :

  • Une sortie en capital, en une ou plusieurs fois en fonction de votre choix
  • En rente viagère (calculée selon votre espérance de vie)
  • Un mix des deux options
     

Raison n°5 : protéger vos proches

Le PER ne fait pas que vous assurez des revenus complémentaires au moment de votre retraite. Il vous permet aussi de protéger vos proches pendant la phase de placement, mais aussi après.

En cas de décès du titulaire, les sommes acquises sont reversées sous forme de rente au(x) bénéficiaire(s) désigné(s). En général, les bénéficiaires sont les conjoints et/ou les enfants. Lorsqu’il s’agit des enfants, ils peuvent bénéficier d’une rente jusqu’à leurs 25 ans pour payer leurs études.

En cas d’accident de la vie, le PER est aussi un recours aux difficultés financières qui peuvent en résulter. Ainsi, en cas de force majeure physique (invalidité du titulaire, de son époux/épouse, de son partenaire de Pacs, de ses enfants) ou financière (fin des droits aux allocations chômage, surendettement, cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire, etc…), vous pouvez débloquer l’argent épargné.

Il en va de même pour l’acquisition de votre résidence principale qui constitue un motif valide pour débloquer l’épargne placée sur votre PER. Sachez toutefois que seules les sommes issues de versements volontaires et de l’épargne salariale sont concernées par cette exception.

Enfin, vous pouvez ouvrir un PER au nom de votre enfant mineur, avec l’idée qu’il pourra débloquer les sommes versées pour acheter sa résidence principale le moment venu. Cela vous permet à la fois de préparer l’avenir de votre enfant et de réduire vos impôts !

Pour résumer, voici les avantages du PER :

  • Une fiscalité avantageuse
  • Pas d’imposition sur les gains générés durant le contrat
  • Une portabilité totale de vos anciens contrats (PERP, Madelin, PREFON, etc…) vers le nouveau PER.
  • Une flexibilité sur le déblocage anticipé des fonds pour l’achat de votre résidence principale, en cas d’accident de la vie, de surendettement, de l’expiration de vos droits au chômage, de décès du conjoint ou du partenaire de pacs, etc…
  • Une gestion de votre contrat personnalisée : elle peut être libre, à horizon ou pilotée 
  • La possibilité de désigner un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès
  • Pas de versement annuel minimum obligatoire si vous êtes travailleurs non-salariés
  • Une sortie flexible : en capital, en rente ou un mélange des deux

Et ses inconvénients :

  • L’indisponibilité de l’argent épargné jusqu’à la retraite (sauf pour les cas de déblocages anticipés déjà mentionnés)
  • Une fiscalité plus ou moins avantageuse au moment de la retraite selon le choix de sortie. Mais aussi selon la déduction ou non des versements sur vos impôts pendant la durée du contrat
  • Une fiscalité sur la succession moins avantageuse que d’autres produits d’épargne si le contrat est maintenu après 70 ans
  • L’investissement sur ce support comporte aussi des risques notamment de perte en capital.

 

Prendre RDV